X
Identifiant Mot de passe
  Administrer le blog Créer un Blog ToutApprendre Test de langues
0N SE FAIT LA VIE PLUS BELLE - bricolage, astuces, partage d'expériences......
Sunday 11 January 2009, a 22:15
Bienvenue chez Abbounette !
 


Ici, on échange sur des blagues, sur des livres, des vidéos ou des chansons.  On y parle aussi de custo, de déco et de cuisine, de consommation et, de façon générale, de ce qui est bon à savoir : santé, bien-être, sécurité, arnaques, travail...

 

Pour accéder à la catégorie Voyages : un clic sur l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'image ci-dessus ! 

 

Photo : pinède de la Gorette, Cecina, Italie.



Tuesday 21 January 2014, a 14:23
Du chocolat pour Max !
 

 

Si on se retrouve en panne de chocolat au lait, et qu'on en a du noir en trop sous la main, il y a une solultion. Max et moi l'avons découverte au cours d'une expérience culinaire intéressante (c'est lui l'amateur de chocolat au lait, et moi qui aime le noir).

 

Tout d'abord, préparer un support prêt à recevoir le chocolat fondu et brûlant. Nous avons opté pour une feuille de papier de cuisson sur une plaque de four.

 

Préparer également un fouet et un saladier contenant au moins un verre de lait en poudre dissous dans un peu d'eau (chaude, pour plus de facilité). Prévoir également du sucre selon le goût.

 

Ensuite, faire fondre le chocolat noir cassé en morceaux au bain-marie. Quand il est liquide, le mélanger immédiatement au lait. Là, il faut touilller dur pour que ce soit homogène ! Au besoin, on peut rajouter soit du lait en poudre, soit de l'eau. Sucrer selon le goût.

 

Verser le mélange sur la plaque. Tracer des carrés avec un couteau. Laisser refroidir d'abord à température ambiante, puis au frigo.

 

Nous avons obtenu un délicieux chocolat au lait dont la saveur rappelait (eh oui, j'en parle déjà au passé car il est vite parti !) celle de la célèbre marque avec l'éléphant.

 

Thursday 16 January 2014, a 23:18
Bonne année, mes amis !
 

 

Pour me faire pardonner ce retard de publication, je vous ai concocté un petit montage.

 

Il récapitule tout ce que je vous souhaite pour 2014 : bonheur, partage, amour, découverte, rencontres, créativité, joie, amitié, santé, et le tout accompagné de beaucoup de chance et de belles étoiles pour illuminer vos rêves.

 

J'y ajoute la réussite et la prospérité car, autant être lucide, on ne peut vivre d'air pur et d'eau fraîche...

 

Bonne année à tous, mes amis !

 

 

Tuesday 03 December 2013, a 08:34
Un pupitre de chant détourné en porte-serviettes
 

Depuis longtemps, j'étais à la recherche d'un porte-serviettes pour ma salle de bains qui ait les caractéristiques suivantes :

 

- être étroit car le coin devant le radiateur est exigu,

- être haut pour que la serviette profite de la chaleur du radiateur.

 

Jusque là, j'avais envisagé d'acheter une petite échelle pour remplir cet office mais je n'en avais pas trouvé.

 

Jeudi dernier, j'ai trouvé chez Lidl un pupitre de chant à 10 euros. Non seulement cet objet apporte une certaine poésie dans ma salle de bains, mais en plus il est réglable en hauteur et je peux incliner le porte-partition de façon à ce que la serviette se trouve une vingtaine de centimètres au-dessus du radiateur. Elle n'a jamais aussi bien séché !

 

Avantage supplémentaire, la pièce est bien plus chaude que lorsque la serviette séchait directement sur le radiateur, et au moins je suis sûre de ne pas abîmer la peinture à force de poser de l'éponge humide dessus.

 

Bref, que du bonheur ! Qui plus est, il paraît que le carrelage des salles d'eau donnent une excellente acoustique à ceux qui chantent sous la douche...

 

Tuesday 24 September 2013, a 23:45
Mongenie en deuil
 

 

Hier, j'ai appris avec tristesse qu'un de nos amis blogueurs nous a quittés le printemps dernier.

 

Vous vous rappelez sans doute Woogy, l'auteur du blog "Brick à Vrac", le roi du calembour. Ses écrits sur son blog étaient toujours un vrai délice mais malheureusement ils ne sont plus en ligne. De longs textes à la fois philosophiques et humoristiques... Ses commentaires sur les autres blogs étaient toujours ressentis comme trop rares, et toujours bien sentis.

 

On peut en retrouver quelques uns en revisitant la grande époque de Mongenie, en particulier les commentaires des articles de 2008 sur les blogs de Père Cantoche, Barbouilly, RaymondeLily et celui-ci (liste non exhaustive bien sûr).

 

Woogy se prénommait Pierre. Il a laissé deux ados et une jeune épouse. J'ai perdu le contact mais Max et moi avons rencontré cette symathique petite famille lors de nos vacances en Bretagne en 2008.

 

Thursday 04 July 2013, a 15:53
Vacances : on y retourne !
 

 

Mes chers amis, comme décidément la Toscane nous plait beaucoup, nous allons retourner dans cette agréable maison de vacances au bord de la mer.

 

Youpeeeeeee !

 

A bientôt, bonnes vacances à vous tous qui passez par là...

 

Monday 03 June 2013, a 16:10
Des trous bleus
 

 

Merci Isa pour cette blague.

 

ALERTE ! ALERTE ! A DIFFUSER LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE ! ALERTE...

Si vous apercevez des trous bleus dans le ciel, surtout ne paniquez pas, c'est un phénomène rare mais inoffensif, il s'agit d'une ÉCLAIRCIE... Les nuages font place au soleil... Profitez-en car vous ne verrez pas ça très souvent...


Et protégez-vous à l'aide d'un chapeau et de crème solaire (disponible chez les antiquaires agréés ) !!! .....

 

Dessin : Philippe LUGUY

 

Wednesday 29 May 2013, a 00:50
16 ans, déjà...
 

 

Jeff Buckley (que je ne vous présente plus, chers amis lecteurs de ce blog !) nous a quittés le 29 mai 1997.

 

Au risque de vous paraître inculte, je dois vous avouer que je ne connais aucun autre artiste qui a inspiré autant d'hommages à ses pairs. Voici une liste, non exhaustive, de chansons qui lui ont été dédiées par d'autres auteurs-compositeurs :

 

- Eternal Flame, To survive, To be loved, Save me... - Joan Wasser, qui fut sa compagne durant ses deux dernières années
 
- Speakerphone - Rebecca Moore, sa compagne de 1991 à 1994

- l'album Hunger - Brenda Kahn, qui fit la première partie du spectacle lors de la tournée de Jeff Buckley en 1995

- Wave Goodbye - Chris Cornell

- Memphis, Angel, The River et sûrement d'autres titres - PJ Harvey

- A Body goes down - Duncan Sheik
 
- On the Road to Calvary - Willie Nile
 
Trying Not to Think About It - Juliana Hatfield

 

- Memphis Skyline - Rufus Wainwright

 

- Grey Ghost - Mike Doughty

- Bandstand in the Sky - Pete Yorn

- Valley of Sound - Heather Nova


- You Were Right - Badly Drawn Boy


- Blind River Boy - Amy Correia

 

- Gracing Wolf River - Flecton

 

- To The Sea - Mark Eitzel

 

- Neath the Beeches - The Frames

 

- In A Flash - Ron Sexsmith

 

- Except For The Ghosts - Lisa Germano

 

A cette liste il faut ajouter tous les scribaillons anonymes et moins doués que PJ Harvey ou Chris Corneil, dont votre Abbounette bien sûr.

 

D'ailleurs, ceux qui me connaissent bien savent que ce n'est pas par hasard si l'image de fond de ce blog et sa chanson d'accueil sont sur le thème de l'eau, comme une bonne partie des chansons mentionnées ci-dessus.  

 



Friday 24 May 2013, a 14:05
Georges Moustaki et nos jeunes années...
 

Georges Moustaki nous a quittés hier. Je ne vais pas revenir sur tout ce que cet artiste nous a apporté, il y en aurait trop à dire : tendresse, engagement idéaliste...

 

Pour ma part, il est l'un des 4 auteurs-compositeurs dont les chansons me renvoient irrésistiblement aux souvenirs de colonies de vacances, de trajets en bus, de soirées chant, de feux de camps... Les trois autres sont Hugues Aufray, Greame Allwright et Maxime Leforestier.

 

Je ne peux résister à l'envie de partager "Ma Liberté", chanson que j'ai apprise, si je me rappelle bien, à un camp d'ados en 1979. Je serais incapable de vous dire combien de fois je l'ai chantée dans ma vie, avec les copains dans les MJC ou toute seule dans ma salle de bain..... 


Repose en paix, toi qui as bercé notre enfance et notre jeunesse. Et nous, rappelons-nous toujours :

Nous avons toute la vie pour nous amuser

Nous avons toute la mort pour nous reposer.


Un clic sur le titre de l'article pour écouter la vidéo.

Photo : http://www.france-chanson.com/?page_id=40&album=1&gallery=55



Thursday 02 May 2013, a 00:30
Youpi ! On a retrouvé les Wamps...
 


Bon, je sais, mes gags ne se renouvellent pas vraiment mais cette photo m'a bien fait rire...

Thursday 04 April 2013, a 00:10
Pâques, encore...
 


Politiquement incorrect mais j'ai trop ri pour pouvoir résister à l'envie de partager ce gag...

Sunday 31 March 2013, a 12:17
Joyeuses Pâques !
 


A vous tous, mes amis blogaires, et à tous ceux qui passent par là, je souhaite de merveilleuses fêtes de Pâques. Qu'elles apportent dans vos coeurs toute la chaleur et la lumière que la météo nous refuse cette année ! 

Friday 08 March 2013, a 00:52
Un sourire pour la journée de la femme !
 

Mes chers amis, les médias sauront bien mieux que moi vous parler de la condition des femmes ici et ailleurs. Aussi, cette année, j'ai pris le parti de l'humour.

Pardon pour la coquille que je n'ai pas corrigée dans le texte ci-dessus, je suis actuellement très occupée à préparer des fêtes printanières.

Wednesday 27 February 2013, a 23:24
Les voies du Seigneur sont-elles vraiment impénétrables ?
 


Mes chers amis, pour mon retour, après avoir enchaîné grippe et vacances, j'ai choisi... du lourd.

Après le mur de Sierck-les-Bains et autres miracles, devinez un peu où Jésus est apparu aux pauvres mortels que nous sommes... Pour le savoir, un clic sur l'image pour la contempler dans son ensemble.

Bien que croyante, je dois reconnaître que je me suis payé une sacrée tranche de rigolade en découvrant cette page. Génial, plus besoin de voyager pour se recueillir sur les lieux saints. Pour la première fois, nous disposons d'un lieu de pèlerinage... ambulant.

Allez, j'arrête de bavarder. Bonne découverte, mes amis !

Monday 21 January 2013, a 11:45
Journée internationale des câlins
 

 

Ce n'est pas une blague, c'est très sérieux. La preuve ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_internationale

 

         JE VOUS FAIS À TOUS UN GROS CÂLIN INTERNATIONAL !!!

 

Photo : http://mumuland.centerblog.net/rub-*-IMAGES-MUMULANDBIS-4.html

 

Saturday 19 January 2013, a 09:08
Tromperie sénile ?
 


Trouvé sur Facebook.... Excellent !


Un couple de personnes âgées vient de fêter son soixantième anniversaire de mariage.

Ils s'étaient connus amis d'enfance et décident de venir se promener main dans la main dans le quartier de leur jeunesse; ils veulent revoir leur ancienne école.
La gr
ille n'étant pas fermée, ils entrent et retrouvent le vieux pupitre qu'ils avaient partagé, et sur lequel Louis avait gravé : « Je t'aime, Claire. »
En revenant à la maison, un sac tombe d'un fourgon blindé presque à leurs pieds. Claire le ramasse et l'emporte à la maison. Là, elle l'ouvre et compte… cinquante mille Euros !
Louis déclare : « Nous devons le rendre !»
Claire dit : « Qui trouve garde. » Elle remet l'argent dans le sac et le cache dans le grenier.
Le lendemain, deux policiers viennent enquêter dans le quartier. Ils frappent à leur porte.
« Pardon, n'auriez-vous pas trouvé un sac qui est tombé d'un fourgon blindé hier ? »
Claire dit : « Non !»
Louis : « Elle ment. Elle l'a caché dans le grenier ».
Claire : « Ne le croyez pas, il est sénile ».
Les agents se tournent vers Louis et lui demandent : « Voulez-vous nous raconter l'histoire depuis le début. »
Louis : « Bien ! Claire et moi revenions de l'école, hier… »
Le premier agent se tourne alors vers son collègue et lui dit : « Allez viens, on s'en va ….!!!

Image : Le Chat - Geluck
Quant à moi, la prochaine fois que j'aurai un sac de 50 000 € à cacher, je ferai semblant d'être gaga, ce qui ne sera peut-être pas si difficile.

Wednesday 09 January 2013, a 23:48
Une banane et deux-mille fraises !
 

 

Je l'aime bien, ce jeu de mots. J'en profite pour vous souhaiter à nouveau une année joyeuse et... vitaminée !

 

Tuesday 01 January 2013, a 19:04
Lapinou Year !
 


...Lapinou Year !

...Traduction pour ceux qui n'ont pas encore cuvé leurs bubulles de Nouvel An : Happy New Year !


Mes chers amis, je vous souhaite amour, paix, prospérité, plaisirs, joies, santé, bref... tout le bonheur du monde. Que 2013 nous garde en bonne santé et toujours réunis malgré les bugs de notre plateforme, que cette nouvelle année nous apporte à tous la réalisation de nos aspirations les plus profondes !

Abbounette commence bizarrement cette année, avec une panne de chauffage. Alors aujourd'hui, nous nous chauffons aux escargots, au canard farci, à la bûche glacée (eh oui, même si ce n'est guère logique). Car après tout, dans calories, il y a bien le mot calor qui signifie chaleur, non ?

Monday 24 December 2012, a 11:15
Joyeux Noël !
 

Chers amis blogaires, je vous remercie pour vos visites et vos commentaires tout au long de l'année, et vous souhaite du fond du coeur un très chaleureux Noël, que ce soit en famille, entre amis, sur la toile...

Photo : http://club.doctissimo.fr/talia-et-tilou/image-feerie-noel-179171/photo/noel-france-5450299.html#photo-5450263-507-3571196-jpg
(je ne sais pas où on peut admirer ces jolies décorations...)


Thursday 20 December 2012, a 23:48
Heure H moins des poussières ?
 


Au cas où ce serait vraiment la fin du monde ce soir, pensez à ceux qui feront des fouilles dans quelques siècles et tomberont sur votre mobile...

 

Et allez, on s'en met une couche pour le fun :

 

                                        LOL !

                                        MDR !

                                        PTDR !

                                        WTF !

                                        OMG !

 

Et bien sûr l'inévitable :

                                        TKI ?

 

Wednesday 12 December 2012, a 09:20
Un quinquagénaire qui a la forme !
 

 

Aujourd'hui, le plus célèbre des ours, du moins chez nous, souffle ses 50 bougies.

 

L'émission "Bonne Nuit les Petits" a été diffusée pour la première fois le 12 décembre 2012. L'article de Wikipedia n'est pas le mieux écrit du site mais on y apprend que le créateur de Nounours, Claude Laydu, a puisé son inspiration dans une série allemande diffusée en 1960, et que toutes les voix d'enfants sont en réalité des voix féminines (Nicolas, Cornichon, Oscar...).

 

Dans la série allemande, les enfants n'étaient pas des marionnettes mais de toute jeunes comédiennes en chair et en os. L'une des deux n'est autre que... Nina Hagen.

 

Née en 1966, j'ai très peu de souvenirs de la série Nounours à la télévision. J'ai beaucoup mieux connu un autre ours sympathique, Colargol dans son décor naturel et féérique à la fois, le Bois Joli.

 

Par contre à la maison nous avions le 33 tours des chansons de la série et des fiches de stéréoscope. Vous allez rire mais à l'époque j'avais peur de l'écran du stéréoscope, énorme trou presque carré qui envahissait toute la vision quand on mettait l'appareil devant les yeux...

 

J'avais aussi des albums avec des stickers représentant les personnages de Nounours. Mon préféré, c'était la jolie Pépita dans sa longue robe.

 

Sur l'image de l'anniversaire de Nounours, il manque Cornichon, c'est dommage. D'ailleurs je ne suis pas sûre que la brunette soit bien Pepita. On les voit tous les deux sur l'image du bas tirée d'un épisode dans la roulotte, au-dessus de la photo de Claude Laydu.

 

Sunday 02 December 2012, a 17:17
Calendrier de l'Avent à fenêtre unique
 


Chers amis lecteurs, aujourd'hui je m'adresse à tous les parents qui, consternés, constatent que le calendrier de l'Avent est DEJA VIDE DE SES 24 CHOCOLATS alors que nous sommes le 3 décembre à peine !

 

Je vous propose de confectionner un "calendrier" à fenêtre unique. Vous pouvez imprimer l'image ci-dessus (que vous obtiendrez en taille réelle en cliquant dessus) ou tout autre jolie image de chalet avec une fenêtre centrée. On évide la fenêtre, on fixe à l'arrière une petite boîte (genre boîte à cotons-tiges) avec du ruban adhésif, on ajoute une attache, on décore le tout avec un gros noeud de ruban doré sur le pignon et le tour est joué !

 

Personnellement je n'en ai pas trouvé avec des volets, aussi j'ai procédé de la façon suivante :

 

- coller l'image ci-dessus en taille réelle sur du carton, 

- découper la partie évidée (voir l'image en taille réelle)

- récupérer une petite boîte dorée de rochers Ferrero et son noeud fantaisie,  

- découper des volets dans le couvercle,

- agrafer le couvercle sur la boîte,

- encastrer la boîte dans la partie évidée de la maison,

- coller le noeud doré sur le haut de la maison,

- coller au fond de la boîte une image de Père Noël ou de lutin (par exemple le Père Noël ci-dessus)

- piquer une punaise au fond de la boîte pour accrocher le cadendrier au mur.

 

Et voilà, comme trois jours sont déjà passés, il ne vous reste plus qu'à acheter ou confectionner 21 surprises à cacher derrière les volets de ce calendrier à fenêtre unique.

 

Un problème technique avec mon appareil numérique m'empêche de montrer celui de Max mais je crois que vous pouvez vous l'imaginer.

 

Saturday 17 November 2012, a 09:00
Un bonus pour un grand anniversaire !
 


Mes chers amis, je vous avais promis un bonus sur l'album Grace de Jeff Buckley. Le voici. Il s'agit d'un titre que l'artiste avait supprimé de l'album parce qu'il le trouvait trop commercial et qui a été rajouté à titre posthume. Comme toujours clic sur le titre de l'article avant d'écouter la vidéo.

Cette chanson est un régal, elle aurait donc dû être le slow de l'été 1994 sans la modestie d'un musicien qui ne se voyait pas en star.

Jeff Buckley aurait eu 46 ans aujourd'hui.



Saturday 22 September 2012, a 23:52
18 ans de Grace - Dream Brother
 


Pour clore ce mois consacré à l'album Grace de Jeff Buckley, voici le dixième et dernier titre du disque sorti le 23 août 1994 (mais... il y aura un bonus. En effet, un onzième titre a été ajouté à l'album par la suite)

"Ne ressemble pas à celui qui m'a tant fait vieillir, ne ressemble pas à celui qui n'a donné que son nom. Car ils t'attendent, comme j'ai attendu le mien - mais personne n'est jamais venu." C'est ce que dit en substance le refrain de cette chanson bouleversante sur la carence d'amour paternel. 

A l'occasion de la mise en ligne de "Dream Brother", j'ai le plaisir de partager un tableau signé Ken Meyer Jr (clic sur le nom de l'artiste)

Et comme d'habitude, clic sur le titre de l'article pour écouter la vidéo qui se trouve en-dessous de la traduction. 


                       D R E A M     B R O T H E R

There is a child sleeping near his twin
Il y a un enfant qui dort près de son jumeau
The pictures go wild in a rush of wind
Les images deviennent folles dans un coup de vent
That dark angel he is shuffling in
Cet ange noir qu'il entraine
Watching over them with his black feather wings unfurled
Regarde au dessus d'eux avec ses ailes noires déployées

The love you lost with her skin so fair
L'amour que tu as perdu, avec sa peau si belle
Is free with the wind in her butterscotch hair
Est libre comme le vent dans ses cheveux caramel
Her green eyes bloom goodbyes
Ses yeux verts font fleurir des au revoir
With her head in her hands and your kiss on the lips another
Avec sa tête entre ses mains
Dream brother
Et ton baiser sur les lèvres d'une autre
With your tears scattered round the world.
Rêve frère, avec tes larmes répandues de par le monde

Don't be like the one who made me so old
Ne sois pas comme celui qui m'a rendu si vieux
Don't belie the one who left behind his name
Ne sois pas comme celui qui est parti derrière son nom
'Cause they're waiting for you like I waited for mine
Parce qu'ils t'attendent comme j'ai attendu le mien
And nobody ever came
Et personne n'est jamais venu

I feel afraid and i call your name
Je sens que j'ai peur et j'appelle ton nom
I love your voice and your dance insane
J'aime ta voix et ta danse folle
I hear your words and i know your pain
J'entends tes paroles et je connais ta douleur
Your head in your hands and her kiss on the lips of another
Ta tête entre tes mains et son baiser sur les lèvres d'un autre
Your eyes to the ground
Tes yeux baissés
And the world spinning round forever
Et le monde tournant pour toujours

Asleep in the sand with the ocean washing over.
Endormi dans le sable avec l'ocean emportant tout.



Friday 21 September 2012, a 07:43
18 ans de Grace - Eternal Life
 

 

Du métal pour le neuvième titre de l'album, avec un texte chargé de désarroi...

 

 

E T E R N A L    L I F E    -    L A     V I E     E T E R N E L L E

 

Eternal life is now on my trail
La vie eternelle est maintenant sur mon chemin
Got my red glitter coffin man, just need one last nail
J'ai mon étincelant cercueil rouge, mec, il ne manque plus que le dernier élan
While all these ugly gentlemen play out their foolish games
Pendant que tous ces affreux gentlemen se divertissent de leurs jeux stupides
There's a flaming red horizon that screams our names
Il y a un horizon flamboyant et rouge qui crie nos noms


And as your fantasies are broken in two
Et comme tes illusions sont brisées en deux
Did you really think this bloody road
Pensais-tu vraiment que cette route ensanglantée
Would pave the way for you
Paverait la voie pour toi
You better turn around
Tu ferais mieux de te retourner
And blow your kiss hello to life eternal, Angel
Et de souffler ton baiser de bienvenue à la vie éternelle, mon ange

Racist everyman, what have you done
Raciste de tout bord, qu'as-tu fait ?
Man, you've made a killer of your unborn son
Mec, tu as transformé ton fils qui n'était pas encore né en tueur
Crown my fear your king at the point of a gun
Tu as fait de ma peur ton roi, tu l'as couronnée avec le bout de ton fusil
All I want to do is love everyone
Tout ce que je veux faire, c'est aimer tout le monde

There's no time for hatred, only questions
Il n'est plus de temps pour la haine, seulement pour les questions
What is love, where is happiness, what is life, where is peace
Qu'est ce que l'amour, où est le bonheur, qu'est ce que la vie, où est la paix
When will i find the strength to bring me release
Quand trouverai-je la force de m'apporter la délivrance


Tell me where is the love in what your prophet has said
Et dis moi où est l'amour dans ce qu'a dit ton prophète
Man, it sounds to me just like a prison for the walking dead
Mec, cela me semble juste être une prison pour les morts-vivants
And i've get a message for you and your twisted hell
Et j'ai un message pour toi et ton enfer contorsionné
You better turn around
Tu ferais mieux de te retourner
And blow your kiss goodbye to life eternal, Angel
Et de souffler ton baiser d'adieu à la vie éternelle, mon ange.

 

 

Comme toujours, clic sur le titre de l'article avant de visionner la vidéo.



Thursday 20 September 2012, a 12:55
18 ans de Grace - Corpus Christi Carol
 

 

Il arrivait au "métalleux" Jeff Buckley de réaliser des reprises de chants dits classiques. La huitième chanson de l'album en est un très bel exemple.

 

Ce chant ancien fut découvert dans un manuscrit anonyme vers 1500. On lui attribue une réécriture par le compositeur Benjamin Britten.  
 
Comme d'habitude, la vidéo se trouve juste en-dessous de la traduction du texte. Clic sur le titre de l'article pour arrêter la musique d'accueil du blog.
 
Le dessin est une "colorisation" d'une oeuvre d'Adrienne Ségur.
 
C O R P U S     C H R I S T I      C A R O L
 
Il l'a soulevée, il l'a déposée
Il l'a emmenée sur le sol d'un verger
Lou li lou lay lou li lou lay
Le faucon a emporté mon amour

Et dans ce verger, il y avait une grotte,
Qui était remplie de pourpre et d'or
Et dans cette grotte, il y avait un lit,
Et il était rempli d'or si rouge
Lou li lou lay lou li lou lay
Le faucon a emporté mon amour

Et sur ce lit était couché un chevalier
Sa blessure saignait jour et nuit
A son chevet, une vierge était agenouillée
Et elle pleurait nuit et jour
Lou li lou lay lou li lou lay
Le faucon a emporté mon amour

A son chevet était déposée une pierre
Portant l'inscription "Le Corps du Christ'.



Wednesday 19 September 2012, a 07:40
18 ans de Grace - Lover, You Should Have Come Over
 

 

Ce superbe slow qui occupe la septième piste de l'album, c'est bel et bien "la larme qui pend dans notre âme pour l'éternité". Ce n'est pas Abbounette qui a trouvé cette expression poétique, elle figure dans le texte ci-dessous.

 

Quant à la "larme" sur la photo, je l'ai dénichée ici : http://feelihoe.piwigo.com/picture?/2/tags/53-goutte

 

Comme toujours, clic sur le titre de l'article avant d'écouter/de visionner la vidéo.

 

 

Lover, You Should Have Come Over

Mon amante, tu aurais dû venir


Looking out the door i see the rain
En regardant dehors, je vois la pluie
Fall upon the funeral mourners
Qui tombe sur le cortège funéraire
Parading in a wake of sad relations
Des parents endeuillés en procession,
As their shoes fill up with water
Tandis que l'eau remplit leurs chaussures.
Maybe i'm too young
Peut-être suis-je trop jeune,
To keep good love from going wrong
Pour empêcher un bel amour de tourner court.
But tonight, you're on my mind so
Mais ce soir, tu occupes mon esprit à un point
You'll never know
Que tu ne sauras jamais.


I'm broken down and hungry for your love
Je suis effondré et j'ai faim de ton amour
With no way to feed it
Sans aucun moyen de m'en nourrir
Where are you tonight, child you know how much i need it
Où es-tu ce soir, mon enfant, tu sais combien j'en ai besoin.
Too young to hold on and too old to just break free and run
Trop jeune pour résister, mais trop vieux pour simplement m'échapper et fuir

 

Sometimes a man gets carried away,
Parfois un homme se laisse emporter
When he feels like he should be having his fun
Lorsqu'il ressent le besoin de s'amuser
And much too blind to see the damage he's done
Et bien trop aveugle pour voir le mal qu'il a fait
Sometimes a man must awake to find that really, he has no-one
Parfois un homme doit se réveiller pour réaliser qu'en fait, il n'a personne.

 

So i'll wait for you... and i'll burn
Alors, je t'attendrai... et je brûlerai
Will I ever see your sweet return
Reverrai-je un jour ton doux retour ?
Oh, will I ever learn
Oh, Apprendrai-je un jour

Oh lover, you should've come over
Oh, mon amour, tu aurais dû venir
'Cause it's not too late
Car il n'est pas trop tard

 

Lonely is the room, the bed is made
La chambre est déserte, le lit est fait
The open window lets the rain in
La fenêtre ouverte laisse entrer la pluie
Burning in the corner is the only one
Dans un coin se consume le seul
Who dreams he had you with him
Qui rêve qu'il t'a avec lui.
My body turns and yearns
Mon corps se retourne, aspirant à un sommeil
For a sleep that will never come
Qui ne viendra jamais.

It's never over
Ce n'est jamais fini,
My kingdom for a kiss upon her shoulder
Mon royaume pour un baiser sur son épaule


It's never over
Ce n'est jamais fini,
All my riches for her smiles
Toutes mes richesses pour ses sourires
When I slept so soft against her
Lorsque je dormais doucement, tout contre elle.
It's never over
Ce n'est jamais fini,
All my blood for the sweetness of her laughter
Tout mon sang pour la douceur de son rire
It's never over
Ce n'est jamais fini,
She's the tear that hangs inside my soul forever
Elle est la larme qui pend dans mon âme pour l'éternité

 

Well maybe i'm just too young
Bon, peut-être suis-je simplement trop jeune
To keep good love from going wrong
Pour empêcher un bel amour de tourner court

Oh... lover, you should've come over
Oh... mon amante, tu aurais dû venir

Well I feel too young to hold on
Je me sens trop jeune pour résister
And i'm much too old to break free and run
Et je suis bien trop vieux pour m'échapper et fuir.
Too deaf, dumb, and blind to see the damage i've done
Trop sourd, stupide et aveugle pour voir le mal que j'ai fait.


Sweet lover, you should've come over
Ma tendre amante, tu aurais dû venir
Oh, love well i'm waiting for you
Oh, amour, bien, je t'attends

Lover, you should've come over
Mon amante, tu aurais dû venir,
'Cause it's not too late
Car il n'est pas trop tard


(source : http://www.lacoccinelle.net/243970.html)



Thursday 13 September 2012, a 08:27
18 ans de Grace - Hallelujah
 

 

Je mets en ligne le 6ème titre de l'album juste pour le plaisir, sachant que sans doute tout le monde le connaît. Il faut dire que c'est une reprise à savourer sans modération.

 

Historique de la chanson ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hallelujah_(chanson_de_Leonard_Cohen)

 

Et voici le texte, qui vaut le détour :

 

 

H A L L E L U J A H   (Louange à Jahweh)

 

 

Well, I heard there was a secret chord
Bien, j'ai appris qu'il y avait un accord secret
That David played and it pleased the Lord
Que David jouait et que cela plaisait au Seigneur
But you don't really care for music, do ya
Mais la musique ne t'intéresse pas vraiment, n'est-ce pas ?
Well it goes like this the fourth, the fifth
Bien, ça fait comme ça, la quarte, la quinte
The minor fall and the major lift
L'accord mineur qui tombe et l'accord majeur qui s'élève
The baffled king composing Hallelujah
Le roi déchu composant l'Hallelujah

 

Well your faith was strong but you needed proof
Bien, ta foi était forte mais tu avais besoin de preuves
You saw her bathing on the roof
Tu l'as vue se baigner sur la terrasse
Her beauty and the moonlight overthrew you
Sa beauté et le clair de lune t'ont bouleversé
Well she tied you to her kitchen chair
Bien, elle t'a attaché sur sa chaise de cuisine
She broke your throne and she cut your hair
Elle a cassé ton trône et coupé tes cheveux
And from your lips she drew the Hallelujah
Et de tes lèvres elle a retiré l'Hallelujah

 

Well Baby I've been here before
Bien, mon amour, je suis déjà venu ici
I know this room and I've walked this floor
Je connais cette pièce et j'ai marché sur ce sol
I used to live alone before I knew you
Je vivais seul avant de te rencontrer
Well, I've seen your flag on the marble arch
Bien, j'ai vu ton drapeau sur ton arche de marbre
But love is not a victory march
Mais l'amour n'est pas une marche de victoire
It's a cold and it's a broken Hallelujah
C'est un Hallelujah froid et cassé

 

Well there was a time when you let me know
Bien, il fut un temps où tu me disais
What's really going on below
Ce qui se passait vraiment en-dessous de tout cela
But now you never show that to me, do ya
Mais maintenant tu ne men montres plus rien, n'est-ce pas ?
But remember when I moved in you
Mais souviens-toi, quand je bougeais dans toi
And the holy dove was moving too
Et que la sainte colombe se mouvait également
And every breath we drew was Hallelujah
Et que chaque respiration que nous prenions était un Hallelujah

 

Well, maybe there's a god above
Bien, il y a peut-être un dieu là-haut
But all I've ever learned from love
Mais tout ce que j'ai appris de l'amour
Was how to shoot somebody who outdrew you
C'est comment abattre quelqu'un qui t'as surpassé
And it's not a cry that you hear at night
Et ce ne sont pas des pleurs que tu entends la nuit
It's not somebody who's seen the light
Ce n'est pas quelqu'un qui a vu la lumière
It's a cold and it's a broken Hallelujah.
C'est un Hallelujah froid et cassé.

 

Leonard Cohen



Monday 10 September 2012, a 08:22
18 ans de Grace - So Real
 

 

Voici le 5ème titre de l'album, une chanson troublante sur les rapports entre un fils et une mère.

 

Le texte fait référence à un dicton en anglais selon lequel "marcher sur les fissures, c'est blesser sa mère".

 

Texte et traduction (merci à www.lacoccinelle.net) :

 

 

S O     R E A L     -     T E L L E M E N T     R E E L

 

 

Love, let me sleep tonight on you couch
Mon amour, laisse moi dormir sur ton lit cette nuit
And remember the smell of the fabric
Et me souvenir du parfum de l'étoffe
Of your simple city dress
De ta modeste robe de ville


Oh... that was so real
Oh c'était tellement réel...

We walked around till the moon
Nous avons erré jusqu'à ce que la lune
Got full like a plate
Devienne pleine comme une assiette
The wind blew an invocation
Le vent a soufflé une invocation
And i fell asleep at the gate
Et je me suis endormi sur le seuil
And i never stepped on the cracks
Et je n'ai jamais fait un pas sur les fissures
'Cause i thought i'd hurt my mother
Parce que je pensais que j'aurais blessé ma mère
And i couldn't awake from the nightmare
Et je ne pouvais pas me réveiller de ce cauchemar
That sucked me in and pulled me under
Qui m'aspirait et me tirait vers le bas
Pulled me under

Oh... that was so real
Oh c'était tellement réel


I love you, but i'm afraid to love you
Je t'aime, mais j'ai peur de t'aimer
I love you, but i'm afraid to love you
Je t'aime, mais j'ai peur de t'aimer...
I'm afraid...
J'ai peur…

Oh... that was so real
Oh c'était tellement réel...



Saturday 08 September 2012, a 21:47
18 ans de Grace - Lilac Wine
 


4ème titre de l'album Grace, Lilac Wine est une reprise d'une chanson signée James Shelton. Elle a été interprétée par plusieurs autres artistes, notamment Nina Simone

Le texte est très poétique, et en même temps assez drôle. En gros, on y dit : "Je me suis fabriqué du vin à partir de lilas, ce vin me permet de voir ce que je veux et d'être ce que je veux (...) Quand je trouve que je pense trop, que j'agis mal, j'en bois beaucoup plus que de raison, parce que ce vin me donne l'impression que tu es là." 

Santé !! 

Quant au joli montage ci-dessus, je l'ai trouvé ici : 



Thursday 06 September 2012, a 07:25
18 ans de Grace - Last Goodbye
 

 

Mes amis, je continue à vous présenter l'album Grace, sorti fin août 1994.

 

"Last Goodbye" est le troisième titre, le second étant "Grace", déjà mis en ligne le 23 août dernier.

 

 

Voici le texte et sa traduction :

 

 

This is our last goodbye
C'est notre dernier adieu
I hate to feel the love between us die
Je déteste sentir notre amour mourir
But it's over
Mais c'est fini
Just hear this and then I'll go
Ecoute juste ceci, et puis je partirai
You gave me more to live for
Tu m'as donné plus de raisons de vivre,
More than you'll ever know
Plus que tu ne pourras jamais l'imaginer

Yeaaahh, this is our last embrace
Ehhhhh, c'est notre dernière étreinte,
Must I dream and always see your face
Dois-je rêver et pour toujours, voir ton visage,
Why can't we overcome this wall
Pourquoi n'arrive-t-on pas à surmonter cet obstacle
Baby, maybe it's just because I didn't know you at all
Chérie, peut-être simplement que je ne te connaissais pas du tout.

Kiss me, please kiss me
Embrasse-moi, s'il te plait embrasse-moi,
But kiss me out of desire, Babe, and not consolation
Mais embrasse-moi de désir, chérie, et non juste pour me consoler
Ohhh, you know it makes me so angry,
Ohh, tu sais, je suis tellement en colère,
'Cause I know that in time,
Car je sais qu'un jour ou l'autre,
I'll only make you cry,
Je ne saurais que te faire pleurer.
This is our last goodbye.
C'est notre dernier adieu.

Did you say, no, this can't happen to me
As-tu dit, non, ça ne peut pas m'arriver à moi,
And did you rush to the phone to call
Et t'es tu ruée sur le téléphone ?
Was there a voice unkind in the back of your mind
As-tu entendu cette voix désagréable, dans le fond de ta tête,
Saying maybe, you didn't know him at all,
Qui disait peut-être que tu ne le connaissais pas du tout,
You didn't know him at all...
Tu ne le connaissais pas du tout...
Well the bells out in church tower chime
Et dehors, sonnent les cloches dans la tour de l'église,
Burning clues into the heart of mine
Brisant des émotions au fond de mon coeur
Thinking so hard on her soft eyes
Je pense si fort, à ses doux yeux,
And the memory
Et au souvenir, de ses soupirs : c'est terminé...
Of her sighs, that it's over... . .
Tout est terminé...
It's over


(source : http://www.lacoccinelle.net)



Tuesday 04 September 2012, a 08:11
RIP, Mr Michael Clarke Duncan !
 

 

L'acteur Michael Clarke Duncan, dont le talent a ému le monde entier dans le film "La Ligne verte" en 1999, s'est éteint cette nuit à l'âge de 54 ans.

 

Justement, le hasard a fait que Max et moi, bloqués à la maison ce weekend par une météo capricieuse, avons regardé "La Ligne verte" samedi soir. Ensuite, comme à notre habitude lorsque nous apprécions un film, nous avons "rendu visite" à ses acteurs sur Wikipedia et découvert que l'interprète du personnage de John Coffey était souffrant depuis un bon mois et demi. Nous n'imaginions cependant pas qu'il vivait ses tout derniers jours.

 

Michael Clarke, qui a tourné par ailleurs dans de nombreux films et des séries télévisées comme Finder et Bones, a remporté plusieurs oscars pour sa prestation dans le film tiré du roman fantastique de Stephen King. Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, il y incarnait un guérisseur victime d'une terrible erreur judiciaire dans les années 30 : il tentait d'utiliser son don de guérison pour porter secours aux deux petites victimes d'un crime pédophile lorsqu'il a été découvert auprès des corps et accusé du double meurtre. Son comportement en prison fait douter tout le monde de sa culpabilité, puis le véritable couplable est démasqué. Hélas, il n'y a pas de preuves officielles, ce qui fait qu'on ne peut empêcher l'exécution du condamné innocent. Les gardiens sont prêts à sacrifier leur carrière et même à se retrouver hors-la-loi pour le faire évader, mais le guérisseur refuse qu'ils prennent de tels risques pour lui : son don lui fait ressentir toute la souffrance d'autrui et il aspire à la fin de cette existence trop lourde à porter.

 

Ayons une grande pensée pour le talentueux Michael Clarke Duncan qui nous a fait vivre un grand moment cinématographique !

 

En savoir plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Clarke_Duncan

http://lci.tf1.fr/cinema/news/michael-clarke-duncan-disparition-d-une-gueule-d-hollywood-7499312.html

 

(photo du bas : La Ligne Verte)

 

Monday 03 September 2012, a 08:22
18 ans de Grace - Mojo Pin
 

Puisque mon blog aussi est en état de grâce (en tête de la page Mongenie-Kazeo depuis plusieurs semaines) je vais saisir l'occasion de vous faire découvrir, chers amis, l'album entier de Jeff Buckley intitulé "Grace", sorti fin août 1994. 

Voici "Mojo Pin", ouverture de l'album. 

Clic sur le titre de l'article avant d'écouter la vidéo, pour arrêter la musique d'accueil. 

Et clic sur la photo ci-dessus pour accéder au texte et à sa traduction.



Thursday 23 August 2012, a 23:12
18 ans de Grace...
 


L'unique album achevé de Jeff Buckley, Grace, est sorti le 23 août 1994. Sur l'article de Wikipedia, on peut lire que Jimmy Page, le guitariste du groupe Led Zeppelin, le considère comme le meilleur album de cette décennie.

J'invite tous ceux qui ne connaissent pas encore Jeff Buckley à découvrir la chanson-titre, et tous les autres à savourer 5'20" de bonheur... 

Et comme un heureux hasard fait que mon blog est "bloqué" tout en haut des blogs préférés de Mongenie-Kazeo et du coup attire davantage l'attention en ce moment, j'espère que vous serez très, très, très nombreux à découvrir Jeff Buckley, sa musique, son talent, sa personnalité et son incroyable aura positive grâce à ce petit incident technique ! 

Pour rappel, la façon la plus simple d'arrêter la musique d'accueil pour écouter la vidéo, c'est de cliquer sur le titre de l'article. 



Tuesday 21 August 2012, a 00:32
Quand il pleut !
 

 

Une femme est avec son amant quand elle entend une clé tourner dans la serrure.
- Ciel mon mari ! Prends vite tes vêtements et saute par la fenêtre !

Son amant répond:
- Mais je suis tout nu et il pleut à verse.
- Ne discute pas ! S'il te trouve il te tue !

L'autre attrape ses affaires et saute par la fenêtre.


Arrive à ce moment là un groupe de joggers, et pour passer inaperçu, il se mêle  à eux. Un jogger, surpris, lui demande:
- Vous courez toujours tout nu ?
- Oui, j'adore sentir le vent sur ma peau, ça me donne une sensation de liberté...
- Vous courez toujours avec vos affaires sous le bras ? Demande le deuxième.
- Oui, comme ça à la fin du jogging, je me rhabille et je vais directement travailler.
- Et vous courez toujours avec un préservatif ? Redemande le premier jogger.
- Ah non, seulement quand il pleut !

 

Photo : jogging-international.net

 

Thursday 16 August 2012, a 13:51
Weekend camping catastrophe !!
 

 

Pour consoler notre cher ami l'Père Cantoche qui s'est affligé de ce que je n'ai rien eu de croustillant à raconter sur mes vacances d'été 2012, laissez-moi vous narrer ma calamiteuse expérience dans un camping proche de Munster !
 
Comme nous sommes membres de l'association des Amis de la Nature, qui gère des campings, des chalets et des centres de vacances, Max et moi avions décidé de passer un weekend début septembre dans ce camping assez proche de chez nous décrit ici :
et ici :
 
Il a l'air très bien, ce camping, n'est-ce pas ? Comme vous voyez, le descriptif du site des Amis de la Nature annonce :
- Salle de séjour : 40 places
- Cuisine équipée à disposition
- Restauration à 200m
- Sanitaires complets, douches chaudes et froides
tandis que le site du camping pousse jusqu'à mentionner une "salle TV et lecture".
 
Comme il faisait très beau le weekend dernier, j'ai eu la judicieuse idée d'y aller en cobaye avant d'y amener Max. Le samedi, je prépare mes affaires pour la nuit, pour la piscine, et des denrées dans une glacière. Je n'emporte ni vaisselle ni table ni siège puisque je prévois d'utiliser la "cuisine équipée à disposition" et la "salle de séjour de 40 places".
 
Bref, j'arrive au camping et me présente à l'accueil. J'ai affaire à une femme assez âgée et un ado. Je présente ma carte des Amis de la Nature, j'explique que je ne suis pas encore fixée entre passer la journée ou rester pour la nuit (en effet, je m'étais dit que je déciderais sur place en fonction de l'ambiance). La bonne femme me répond de manière désagréable qu'il faut me décider tout de suite et qu'ici on rencontre soit des gens qui campent, soit des gens de passage qui viennent rendre visite à ceux qui campent, mais jamais "des gens qui se balladent comme ça" (oui, c'est l'expression qu'elle a employée !!).
 
Je ne me suis pas formalisée. Je sais par expérience que certaines personnes ont des manières frustres de s'exprimer. Je m'inscris pour la nuit. L'ado me demande ma carte des Amis de la Nature et ma carte d'identité (!!!!!) pour procéder à mon inscription. A vrai dire, c'est bien la première fois qu'on me demande ma carte d'identité pour m'inscrire à un lieu de séjour.  
 
Je demande comment fonctionnent les barrières du camping car j'ai vu plusieurs automobilistes présenter un badge ou quelque chose comme ça pour l'ouvrir. L'ado me répond qu'il va m'ouvrir. Trop conciliante pour poser des questions sur les campeurs que j'ai vus actionner eux-mêmes la barrière (j'ai supposé qu'il s'agissait d'un privilège attaché aux séjours d'une certaine durée) je demande jusqu'à quelle heure on peut sortir et rentrer dans le camping avec la voiture. On me répond qu'il y a une permanence et qu'il est possible d'entrer dans le camping jusqu'à 22 heures. Au delà, il faut garer la voiture dehors. Super-pratique pour les caming-cars, vous ne trouvez pas ? Si vous êtes en camping-car, vous ne pouvez tout simplement pas vous promener dans Munster by night, c'est génial !
 
Les formalités remplies, je vais choisir un emplacement, puis sors ma glacière pour mettre mes aliments au frigo. Je retourne à l'accueil et demande où sont la cuisine et la salle de séjour.
 
Et là, devinez quoi.......
 
La bonne femme se met à me parler comme on parle à un débile ou à une personne très âgée, en prétendant m'expliquer que dans un camping il n'y a ni cuisine ni salle commune. Je lui réponds que je suis surprise parce que le site Internet spécifie bien que ces équipements sont  mis à disposition. Comme elle me soutient le contraire, je lui propose de lui montrer le site sur l'ordinateur qui se trouve là, elle refuse évidemment.
 
Je lui demande encore comment font les gens qui dorment sous tente pour passer la soirée (lecture, jeux de société...) s'il n'y a pas de salle, elle me répond qu'ils se débrouillent, qu'ils prévoient de la lumière pour leur tente. Je réussis tout de même à négocier le prêt d'un couteau et d'une fourchette au moment du dîner. Car si j'ai bien compris ce qu'elle m'a raconté, il y a une "salle de fête" qui n'est ouverte que pour des occasions spéciales.
 
Je ramène ma nourriture à mon emplacement, mets la glacière à l'ombre pour l'instant et décide d'aller me baigner dans la piscine. Je suis un peu déçue, la piscine n'est guère plus grande qu'une piscine de jardin. Impossible de nager par exemple. Disons que c'est juste ce qu'il faut pour se raffraichir quand il fait chaud ou pour faire jouer des enfants plus jeunes que Max. Je reste finalement peu de temps dans l'eau, me sêche au soleil puis retourne à mon emplacement. Ma décision est prise, la piscine et l'endroit en général ne sont pas assez agréables pour y rester tout le weekend.
 
Je me rhabille, remballe mes affaires et me présente à l'accueil en expliquant poliment que la soirée s'annonçe somme toute compliquée, que je préfére rentrer chez moi et que je viens payer le droit de passage journalier de 1 € 65.
 
Et là, c'est la surprise totale.......
 
La bonne femme me dit "Bon, d'accord, et vous évitez de revenir." Sur le coup je crois qu'elle fait allusion au fait que je l'ai dérangée plusieurs fois (l'inscription, la nourriture que je voulais mettre au frigo, la désinscription) et je souris poliment en disant que tout est OK, ma voiture était déjà prête sur le parking. Et voilà qu'elle se met en colère et me dit en élevant la voix : "Non, non, je suis sérieuse, vous ne revenez plus ici !". Ses yeux expriment vraiment de l'hostilité, que je ne m'explique toujours pas à l'heure où je poste cet article.
 
Encore bien trop polie, je lui dis "Pardon, je suis désolée, je ne pensais pas vous avoir ennuyée à ce point." Et elle répond, les lèvres toute tremblantes et les yeux lançant des éclairs : "Si, si, beaucoup, même. Des cas comme vous, ce n'est pas prévu."
 
Je sais, j'aurais dû demander des explications, voire exiger d'afficher sur le l'écran de l'ordinateur le site des Amis de la Nature où il est spécifié quels équipements sont mis à disposition des vacanciers. Mais j'étais trop retournée, écoeurée par son attitude, aussi je n'ai eu qu'une envie : quitter cet endroit et sa charmante hôtesse au plus vite. C'est bien dommage, quand j'y repense, parce que cette bonne femme méritait vraiment une bonne remise des pendules à l'heure.
 
Au fait, je me demande comment sont attribuées les étoiles des campings. En effet, le camping des Amis de la Nature à Luttenbach est labélisé 3 étoiles (c'est du moins ce que dit le site) alors que finalement il n'y a même pas une salle de télé ou de lecture pour les vacanciers. A titre de comparaison, j'ai passé des vacances avec Max dans ce camping :
en 2005 et apparemment il n'a pas d'étoile du tout. Pourtant, on peut y utiliser une salle de jeux, une salle de télé, un terrain de jeux pour les enfants, mais pas de piscine, c'est vrai.
 
Autre éventualité tout à fait envisageable : les équipements existent bel et bien, mais les Amis de la Nature de Munster ignorent que la personne qu'ils ont mise à l'accueil de leur camping semble avoir la flemme de les mettre à disposition et l'ado est trop timide pour la contredire.
 
Pfffff, en tout cas, mes chers amis, qu'est-ce que j'ai bien fait de me rendre à ce camping en éclaireur ! Je n'ose imaginer à quel point Max se serait ennuyé entre la taille réduite de la piscine et l'absence de lieu de rencontre où il aurait pu se lier avec d'autres jeunes.
 
Conclusion : Avant de rejoindre un lieu de séjour choisi sur le net, pensez à imprimer les pages qui donnent des informations telles que le descriptif, les tarifs... cela peut servir !
 

Wednesday 08 August 2012, a 19:41
Ah, c'était bien !!
 

 

Eh oui, les meilleures choses ont une fin, et me voilà de retour de notre paradis toscan. Je dis "me" car Max est déjà reparti en vacances en compagnie de sa famille paternelle.

 

Aucune catastrophe à vous relater cette année, rien que du bonheur. Il y a bien eu une tempête très impressionnante avec des nuages de sable et de poussière aussi hauts que la maison de vacances (un étage, tout de même...) mais pas de dégâts.

 

Nous avons campé durant 9 jours, puis nous avons profité du confort d'une chambre. Comme j'ai égaré le câble de mon appareil photo, je ne peux pas mettre en ligne mes propres clichés. Aussi, la photo de notre chambre que je mets en ligne est celle, un peu impersonnelle, d'Internet. Admirez la peinture murale, il y en a une dans chaque chambre.

 

Le temps a été chaud et beau (contrepêterie blonde...) et nous avons alterné baignades en mer, en rivière et en cascade d'eau chaude. La photo du haut montre la plage toute proche de la maison de vacances (environ 150).

 

Cette fois, nous avons pu monter sur la tour de Pise, mais j'avoue que je n'étais pas du tout à l'aise là-haut.

 

Bon, la reprise est difficile, c'est vrai. Je vous demande pardon, chers amis, pour ma lenteur bloguaire, et vous souhaite à tous soit de merveilleuses vacances, soit un bon retour.

 

Monday 25 June 2012, a 08:11
Les appliques-nuages !

 

Mes chers amis, n'avez-vous jamais rêvé de prendre un bain plein de mousse au milieu des nuages ? Eh bien chez Abbounette, c'est désormais possible. Enfin, avec un peu d'imagination, bien sûr.

 

Avec l'aide de Max et de son papa, j'ai procédé à quelques rafraichissements dans ma salle de bains :

- marre du plafond rose foncé : repeint en blanc,

- marre du radiateur rouillé : poncé et repeint en blanc également,

- marre des carreaux abîmés, tiraillés par des mouvements d'originie minière : recouverts de plastique adhésif,

- marre des vieilles appliques : supprimées.

 

Justement, ces appliques, pour m'éviter de faire des tas de magasins avant de trouver un modèle pas trop difficile à installer, j'avais décidé de les remplacer par un lampion japonnais coupé en deux : facile et économique. Mais tête en l'air comme je suis, j'ai oublié d'acheter le lampion samedi et j'ai fait mon petit bricolage... le dimanche.

 

Par confort, plutôt que de laisser les ampoules à nu en attendant d'acheter l'objet en question, j'ai fabriqué deux appliques en papier de cuisson froissé et je les ai fixées au mur avec des épingles.

 

Et maintenant, je suis tellement charmée par cette installation qui devait être provisoire que je crois bien que je vais la laisser telle quelle.

 

Bon, si les appliques en papier crament, je vous préviendrai. En attendant, si vous voulez essayer, votre seul investissement sera un rouleau de papier de cuisson et les épingles.

 

 

 
Monday 11 June 2012, a 07:45
Produit de lave-vaisselle en gel

 

Eh bien voilà, notre amie River me tend une perche et je vais rebondir sur son article.

 

J'ai voulu tester un produit pour lave-vaisselle sous forme de gel. Pas vraiment efficace. Curieusement, c'est impeccable pour les couverts, mais les plats ressortent aussi sales qu'avant le lavage.

 

Bref, je suis revenue aux tablettes. Je les choisis "écologiques", de la marque U, et je suis très contente du rapport qualité-prix.

 

 
Tuesday 29 May 2012, a 00:18
Quinze ans qu'il nous a quittés...
 


Il serait âgé de 45 ans à l'heure actuelle (tout comme Abbounette pour l'instant). Jeff Buckley (1966 - 1997) est mon artiste préféré depuis que je l'ai découvert il y a un peu plus de trois ans. D'ailleurs mon article de ce jour est très proche de celui écrit le 29 mai 2009.

 

C'était un jeune homme spirituel et attachant, qui n'a pourtant pas rigolé tous les jours : un père lâcheur, de la violence à l'école, beaucoup de solitude.  

 

La chanson [dans le lecteur musical au moment où j'ai posté cet article], c'est "Corpus Chirsti Carol", une reprise d'un chant du 16ème siècle. Pour cette chanson en images, voici le lien :

http://www.youtube.com/watch?v=oHjvi0NXQRE

 

Et par un clic sur l'image, on accède à une version fabuleuse, complètement revisitée d'Hallelujah, chantée dans une salle française. A cette occasion, l'artiste a su offrir toute la pleinitude de sa tessiture de près de quatre octaves. A écouter jusqu'au bout !

 

Parmi les pages et les pages d'hommages à Jeff Buckley trouvés sur le Net, j'ai relevé un commentaire très touchant d'un jeune à propos de l'album Grace, sur la page suivante :

http://www.xsilence.net/disque-831.htm

 

En voici un extrait :

 

" Grace est un O.V.N.I., et Buckley est une comète. La métaphore extra-terrestre est par ailleurs bienvenue pour qualifier un talent inhumain. Quand un tel génie s'installe dans votre vie, il est bien difficile de l'en déloger.
Il est risqué de se frotter à cet album, car en un sens il répond à une quête qui habite l'homme, celle du divin. L'oeuvre de Buckley est habitée. Mystiques et d'une profondeur abyssale, les textes de Buckley sont autant de poèmes de maître, graves et tendres. La tendresse d'un ange, et la gueule aussi. Il n'y a plus de musique quand Grace tourne, plus de guitares, de basse .....il n'y a que de l'émotion. "Mojo Pin" est comme une naissance et "Dream Brother", comme une mort. Entre temps, s'écoule la vie. Buckley a la sagesse du père et le trouble de l'enfant. Il nous offre son amour ("Eternal Life") mais peine à trouver celui-ci des autres ("Last Goodbye"). Ses apôtres sont Wallace, Gary Lucas, Grondhal et Johnson, tous splendides, pour eux aussi c'est l'oeuvre de leur vie. On ne gravite pas impunément autour de Buckley.
Buckley honore ses maîtres, dont Leonard Cohen, et faut-il y voir un signe lorsqu'on constate que les trois reprises de l'album sont les chansons aux titres les plus évocateurs ? "Lilac Wine", "Hallelujah", "Corpus Christi Carol" sont l'empreinte du mysticisme dans la musique de Buckley.
Grace n'aurait pas pu avoir de suite. Grace n'est pas un simple épisode. Grace, c'est l'histoire du rock synthétisée, c'est l'aboutissement inespéré à la perfection musicale, c'est l'aiguille dans la botte de foin, celle que certains cherchent encore.
Mais on ne cherche pas Buckley, c'est lui qui vous trouve, et qui ensuite vous travaille, sans cesse, à l'intérieur. On termine l'écoute de Grace les yeux grands ouverts, emplis de larmes. "

 

Voici un autre extrait issu de la même page, d'un avis émis par une personne différente :

 

"On a souvent dit de Jeff Buckley qu'il était un écorché ; mais il est surtout un musicien passionné dont la fragilité exacerbée transpire à travers chaque note et chaque souffle.
Enfin, il serait parjure de parler de Grace sans s'arrêter un instant sur la reprise de L. Cohen "Hallelujah", mystique et totalement habitée, qui finit de conduire le petit Buckley au royaume des génies incandescents. Nous, on n'a pas fini de regretter que cet album soit à jamais sans suite."

 

Thursday 24 May 2012, a 00:36
Mon truc pour bouder les cabines UV : l'huile de carotte
 

 

Mes chers amis, voilà un bout de temps que je n'ai pas "blogué". J'ai quelques difficultés à gérer des petites tracasseries, pas graves, mais qui surviennent toutes en même temps ! En vrac, une lettre de réclamation à faire après des vacances calamiteuses, des soucis pour l'édition d'un livre avec des devis d'impression bizarroïdes, une réparation sur la voiture, le contrôle technique, le dentiste, l'ORL et j'en oublie sûrement.

 

Seulement, lorsque j'ai entendu hier que le nouveau gouvernement prend initiative de réglementer davantage les cabines d'UV, excellente idée que je salue au passage, je me suis dit qu'il est temps que je vous livre mon petit truc.

 

Chaque matin, en lieu et place de la crème hydratante et du fond de teint, j'applique sur mon visage et mon cou une toute petite quantité d'huile de carotte. Surtout pas trop, parce que c'est assez gras. Et je masse légèrement ma peau jusqu'à pénétration. Ensuite, je mets une touche de poudre sur mon nez et mon front. Et c'est tout.

 

J'utilise la marque Floressance que je trouve en grande surface, au rayon des produits naturels (huiles essentielles, savon d'Alep ou à l'argile s'y trouvent également). Je ne suis pas sûre que le flacon en photo soit celui d'huile de carotte mais il y ressemble fortement.

 

Un bémol toutefois : il paraît que les huiles ont pour effet de déshabituer la peau à fabriquer son propre film lipidique et donc de la dessécher. En ce qui me concerne, l'application d'huile semble parfaitement me réussir, mais je veille à en mettre vraiment très peu.

 

Enfin, j'ai lu sur le net que si l'huile de carotte donne bonne mine, prépare au bronzage et peut servir de produit après-soleil, en aucun cas elle ne remplace la crème solaire. A ma connaissance, il n'existe pas de "truc" naturel pour se protéger du soleil, à part se mettre à l'ombre entre 12 h et 16 h.

 

Wednesday 09 May 2012, a 23:36
La langue française chez le notaire
 


Je remercie Jean-Pierre dit Chambierre, le copain qui m'a envoyé cette savoureuse petite histoire : 

On a bien raison de dire que le français est très difficile à apprendre. Voici un exemple des subtilités de notre langue : 


Une demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise. 


Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc, et lui demande, textuellement : "Veuillez, s'il vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour qu'elle entre en jouissance immédiate !" 


On n'a toujours pas rattrapé la demoiselle ! 



Monday 30 April 2012, a 23:54
Les lapins de retour
 


Nous voilà de retour, après des péripéties encore plus croustillantes que lors de nos précédentes vacances transalpines. Je me ferai un plaisir de vous les raconter, mais je dois d'abord me remettre de mes émotions et me reposer encore un peu... 

Il faut dire que cette fois-ci, les surprises ont été particulièrement gratinées... 

Bonnes vacances à ceux qui n'ont pas encore repris l'école ou le travail, et surtout joyeux Premier Mai à tous ! 

Sunday 22 April 2012, a 11:26
Les lapins en vacances
 


Abboulapinou et Max s'éloignent de leur ordi pour quelques jours. 

Bonnes vacances de Pâques à vous tous aussi ! 


Thursday 19 April 2012, a 08:20
Droit d'aînesse et autres âneries - coup de g****le !


Hier, Max et moi avons suivi avec beaucoup d'intérêt l'émission "Le jour où tout à basculé". Il s'agit d'une séquence de 45 minutes comportant deux téléfilms où des histoires inspirées de faits réels sont interprétées par des comédiens.
 
C'est le second téléfilm qui a le plus retenu notre attention. Pour voir ou revoir l'émission, clic sur l'image ci-dessus ou ici, puis curseur à mi-parcours pour rechercher le générique de la deuxième histoire au milieu de la vidéo (la première parle d'une actrice en déclin qui a piégé un fan pour faire parler d'elle).
 
Le téléfilm qui m'a donné envie d'exprimer ici un gros coup de g****le dénonce un bien triste mode d'éducation et de gestion familiale, le droit d'aînesse, c'est-à-dire une préférence manifeste pour le ou les enfants les plus âgés au détriment du ou des plus jeunes.
 
De façon plus générale, toute différence de traitement entre des frères et soeurs est fortement dommageable pour la victime - j'ai connu un ado qui a subi la partialité et l'hostilité de ses parents au profit de ses trois cadets.
 
Toutefois, c'est vrai que le droit d'aînesse est particulièrement arrangeant pour des parents trop paresseux ou trop incompétents pour remplir leur rôle éducatif. Le cadet se plaint d'avoir subi des violences de l'aîné ? Qu'importe ! Il suffit de lui répondre : "Untel est grand, il sait ce qu'il fait et s'il t'a frappé(e) c'est que tu as fait une bêtise" ou "c'est que tu l'as cherché." Bien commode, n'est-ce pas ?
 
De plus, ceux qui ont suivi des formations sur le management peuvent y avoir entendu que pour qu'un groupe fonctionne sans trop de heurts, il faut désigner un bouc émissaire qui servira de défouloir à tout le monde. Eh oui, j'ai personnellement appris ça en formation, mais je vous rassure, je ne l'ai jamais appliqué.
 
Cependant, je soupçonne que certains cadres qui ont suivi ces formations et appris ce principe l'appliquent, comble de lâcheté et d'abjection, à la maison.
 
Bref, ce que je veux crier, après avoir vu ce téléfilm, c'est :
 
- HONTE aux parents qui instaurent entre leurs enfants le droit d'aînesse ou toute autre forme de discrimination ! Les victimes portent toute leur vie le fardeau de leurs souvenirs d'enfance marqués par la paresse, la lâcheté et l'inhumanité de ceux qui étaient censés leur préparer un avenir. Elles ont été happées toute jeunes dans une spirale d'échec où elles avaient systématiquement tort devant les plus forts. Toute leur vie personnelle et professionnelle s'en ressent : sentiment récurrent d'incapacité à se défendre...
 
HONTE une deuxième fois à ces mêmes parents si, avec le recul de l'âge, ils n'ont pas la décence de réparer un peu des injustices infligées, ne serait-ce qu'en présentant des excuses ! Les victimes ont besoin de savoir qu'elles n'ont pas mérité d'être moins bien traitées que leur frères et soeurs et qu'elles ne leur sont pas inférieures. Bien sûr, leurs amis se chargeront de les valoriser, mais cela prendra du temps, beaucoup de temps...
 
- HONTE aux frères et soeurs qui béfénicient d'une préférence et ne la dénoncent pas ! Honte à celles et ceux qui en profitent pour exprimer leur violence ou simplement satisfaire leur égoîsme ! Honte à celles et ceux qui, même devenus adultes, ne remettent rien en question et pratiquent un genre de négationisme familial ! J'en connais qui, ayant largement atteint la maturité, continuent à subir des comportements irrespectueux de la part leur fratrie.
 
Bon, ce sera tout pour aujourd'hui, merci pour votre patience si vous avez lu tout ceci sur ce blog qui, habituellement, ne parle que de positif.
 
A propos des images de canards
- Ci-dessous (clic pour l'agrandir) : illustration d'Adrienne Ségur du conte Le Vilain Petit Canard d'Andersen. Rappelons-nous que ce canard chahuté par sa basse-cour est en réalité... un futur cygne !
 
A propos du lien vers le téléfilm
Attention, le "replay" n'est en ligne que pour quelques jours.
 

 
Tuesday 17 April 2012, a 23:39
Joli texte, jolie peinture...
 


Une amie m'a envoyé ce poème de Charles-Eugène Plourde, que je partage avec plaisir. 
La peinture est d'André Riviera - http://www.contemplative-art.com


Bonheur ! Où es-tu ?

Si tu ne trouves pas le bonheur 
C'est peut-être que tu le cherches ailleurs 
Ailleurs que dans tes souliers 
Ailleurs que dans ton foyer 

  
Selon toi, les autres sont plus heureux 
Mais toi, tu ne vis pas chez-eux... 
Tu oublies que chacun a ses tracas 
Tu n'aimerais sûrement pas mieux son cas 

  
Comment peux-tu aimer la vie 
Si ton cœur est plein d'envie ? 
Si tu ne t'aimes pas, 
Si tu ne t'acceptes pas ? 

  
Le plus grand obstacle au bonheur, sans doute 
C'est de rêver du bonheur trop grand 
Sachons cueillir le bonheur au compte-gouttes 
Ce sont les gouttes qui font les océans
 
  
Ne cherchons pas le bonheur dans nos souvenirs 
Ne le cherchons pas non plus dans l'avenir
Cherchons le bonheur dans le présent 
C'est là et là seulement qu'il nous attend
 
  
Le bonheur n'est pas un objet 
Que l'on peut trouver quelque part hors de nous
Le bonheur c'est avant tout un projet 
Qui part de nous et se réalise en nous
 
  
Il n'existe pas de marchand de bonheur 
Il n'existe pas de machine à bonheur 
Il existe des gens qui croient au bonheur
Ce sont des gens qui font eux-mêmes leur bonheur 

  
Si dans votre miroir votre figure vous déplaît 
A quoi ça sert de briser le miroir ? 
Ce n'est pas lui qu'il faut casser, 
C'est vous qu'il faut changer !
 
 
Charles-Eugène Plourde
 

Friday 13 April 2012, a 16:49
Abbounette a cinq ans !
 

 

Comme le temps passe, mes chers amis. Voilà cinq ans que vous me supportez.... Merci à vous tous pour votre présence, votre patience parfois, et pour vos commentaires toujours bienvenus. Merci pour toute la chaleur que vous venez mettre sur ce blog depuis des années !!

 

Le blog "Toi et moi et lui et elle" a été créé le vendredi 13 avril 2007, sur les bons conseils de mon amie Clementia. Il est devenu par la suite "On se fait la vie plus belle".

 

Le tout premier article a été transféré vers un autre blog. Aussi, le plus ancien post d'Abbounette qui figure ici date du 14 avril 2007.

 

Bon, eh bien pour la circonstance.....

 

...................... G Â T E A U     E T      C H A M P A G N E  ! ! !

 

Très occupée, je n'ai pas pu déposer d'invitations personnelles sur vos blogs, mais évidemment vous pouvez tous vous servir en gâteau au chocolat et en bubulles.

 

Image : www.cybercarte.com 

 

Sunday 08 April 2012, a 01:21
Aahhh, ma fête préférée !
 


Mes chers amis, je vous souhaite à tous de merveilleuses fêtes de Pâques, fraîches, printanières, ensoleillées peut-être, religieuses ou pas, chocolatées, délicieuses, colorées... 

Depuis l'enfance, cette fête est ma préférée. J'aimais encore plus aller chercher les oeufs dans le jardin que déballer les cadeaux du Père-Noël. 

A propos, quand il était petit, Max faisait une confusion et appelait le Lièvre de Pâques le... Père-Noäques ! 

JOYEUSES PÂQUES À TOUS !! 

Wednesday 04 April 2012, a 19:07
A bas le surimi !
 


Non non, ne vous y trompez pas, je suis toujours aussi folle de ces bâtonnets de poisson que je vantais l'autre jour

Seulement, j'ai découvert sur un site un article qui a de quoi laisser perplexe quant aux bienfaits du poisson pris sous cette forme. Le voici (clic ci-dessous) : 

Merci à Yves qui m'a communiqué cette info en commentaire à l'article sur le panga. 

Sunday 01 April 2012, a 12:32
Idées de farces en grande distribution...
 


Pas de chance, cette année, le premier avril tombe un dimanche. Mais je ne résiste pas à l'envie de partager ce florilège de farces à faire dans les supermarchés reçu par mail l'automne dernier. De quoi donner des cheveux gris aux Leclerc, Cora, Super U et les autres....

- Prendre des boîtes de préservatifs et les glisser au hasard dans les caddies des clientes quand elles ne regardent pas...

- Au rayon Articles Ménagers, régler tous les réveils pour qu'ils se déclenchent à intervalle de cinq minutes...

- Avec une boîte de coulis de tomates, faire une traînée rouge sur le sol conduisant aux toilettes des dames...

- Au rayon Camping, monter une tente (2" de préférence...) et inviter les client(e)s du sexe opposé à venir s'installer avec vous...

- Glisser des barquettes de porc dans le rayon de viande halal... 

- Se regarder dans la caméra de sécurité et l'utiliser comme miroir pour se recoiffer... 

- Au rayon Chasse et Pêche, manipuler des armes à feu et demander au personnel dans quel rayon se trouvent les antidépresseurs... 

- Au rayon Textile, se cacher dans un longue robe et crier aux clientes "Choisis-moi ! Choisis-moi !"... 

- Lors des annonces sur les haut-parleurs, se coucher en position foetale et crier : "Oh non ! C'est encore ces voix !"... 

- Entrer dans un cabine d'essayage, attendre quelques minutes, et crier : "Eh ! Il n'y a plus de papier-toilette ici !"... 

Eh bien si vous l'osez, bon amusement demain pour rattraper ce premier avril dominical, ou l'année prochaine ! 

Jolie image de chat : http://cristal33.centerblog.net

Présentation
Bonjour,

Ces quelques pages ont pour vocation de partager des trucs et astuces pratiques en tous genres sur le plan de la consommation, des gestes verts pour notre planête, des tuyaux pour égayer notre quotidien, bref, tout ce qui peut rendre nos quotidiens plus légers et nos vies plus belles !

Bonne visite, et au plaisir de lire vos commentaires.

Abbounette

Fond : Composition d'un particulier
Musique : Noël Blanc, interprété par Vox Angeli

Envoyer un mail à l'auteur
publicité
commentaire(s)
Du chocolat pour Max ! peintrefiguratif (31/10/2014 08:50)

je viens voir si tu ...

Du chocolat pour Max ! peintrefiguratif (12/10/2014 09:28)

je passe te faire un...

Si le rouge était bleu... Coucou Mounette ! Sarah (06/06/2014 23:46)

True, - unless we le...

Punitions illégales Respect (15/05/2014 17:48)

Moi je trouve cela s...

Du chocolat pour Max ! Abbounette (23/04/2014 15:44)

Ouh la ! Je n\'...

Du chocolat pour Max ! l\'père Cantoche (23/04/2014 15:22)

plus de //// que tu ...

Du chocolat pour Max ! \'\'père ça touche (23/04/2014 14:10)

Bon, c\'est l\&...

Bienvenue chez Abbounette ! wlxszuzpyx (17/03/2014 19:13)

fghbkupjnpjmvjfmmf, ...

Bonne année, mes amis ! wydjozagmw (06/02/2014 00:25)

yxtsaupjnpjmvjfmmf, ...

Du chocolat pour Max ! l'père Cantoche (05/02/2014 23:07)

bon, j'venais v...

mes catégories
fait maison (212)
art (190)
consommation (170)
humour (111)
à savoir (102)
hiver festif (70)
Noël (57)
printemps (39)
brin de causette (36)
halloween (36)
blogs amis (25)
MERCI !!! (14)
apnée du sommeil (10)
les flops (10)
environnement (7)
inclassable (3)
consommation (3)
fait maison (2)
travail (2)
noël (2)
art (1)
S O S conseils (1)
Articles précédents
Liste des articles
calendrier
«janvier 2014»
LunMarMerJeuVenSamDim
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
archives
2014-01 (2)
2013-12 (1)
2013-09 (1)
2013-07 (1)
2013-06 (1)
2013-05 (3)
2013-04 (1)
2013-03 (2)
2013-02 (1)
2013-01 (4)
2012-12 (4)
2012-11 (1)
2012-09 (10)
2012-08 (4)
2012-06 (2)
2012-05 (3)
2012-04 (8)
2012-03 (6)
2012-02 (6)
2012-01 (6)
2011-12 (5)
2011-11 (6)
2011-10 (2)
2011-09 (2)
2011-08 (6)
2011-07 (4)
2011-06 (5)
2011-05 (10)
2011-04 (3)
2011-03 (11)
2011-02 (15)
2011-01 (3)
2010-12 (9)
2010-11 (8)
2010-10 (6)
2010-09 (9)
2010-08 (4)
2010-07 (4)
2010-06 (6)
2010-05 (7)
2010-04 (11)
2010-03 (15)
2010-02 (19)
2010-01 (8)
2009-12 (21)
2009-11 (17)
2009-10 (28)
2009-09 (26)
2009-08 (10)
2009-07 (7)
2009-06 (19)
2009-05 (19)
2009-04 (18)
2009-03 (15)
2009-02 (20)
2009-01 (19)
2008-12 (9)
2008-11 (6)
2008-10 (3)
2008-09 (1)
2008-08 (7)
2008-07 (7)
2008-06 (24)
2008-05 (21)
2008-04 (35)
2008-03 (47)
2008-02 (21)
2008-01 (28)
2007-12 (48)
2007-11 (56)
2007-10 (40)
2007-09 (21)
2007-08 (28)
2007-07 (5)
2007-06 (20)
2007-05 (4)
2007-04 (6)
thèmes
art
Mes blogs Mongenie préférés
Apprendre à lire
Passion La Poste !
Ecrivain Public : conseils pour tous vos courriers et démarches administratives
(-) Positive attitude, tu grandiras ! (-)
1231Nemesis, la belle déesse justicière !
Un clip par jour
Do You Speak Simlish??
NoCeBo
autour de la naissance...
0YEZ OYEZ BONNES GENS LES ETATS D'AMES D'ELECTEURS ORDINAIRES
(-) My Second Life (-)
Aldebaran Josh, Journal d'un ange gardien
créationsflo
Chambre d'Hotes en Ardeche BRINDAIR Location de Vacances en Ardeche
Blog Idées Cadeaux et Cadeaux en bois. Toutes les nouveautés de la boutique !
On n'est jamais trop au lit pour être au Net
les petits bretons
AMOURS DE CHEVRES : BLOGONS DE TOUT
POEMES
Blog biblique de Theodora
art de vivre la peinture à la retraite
Fium'orbu... Mots et maux, des mots pour adoucir les maux...
Le brick à vrac
Aide Computer
PLUS BELLE LA VIE, PLUS BELLE MA VILLE : MARSEILLE, UNE INVITATION AU VOYAGE
UNDESSINJOUR
Apprendre gratuitement la guitare en vidéos. Vidéos guitare. Apprendre guitare.
A Livre Ouvert
Balade Picturale
Manger c'est fou !
Opinion sur rue
Etre actrice pour sublimer le temps
le monde de kalou sur mars, planète d'amour
Coté Maison ,Coté cuisine , Coté Astuces & Idées
Fatras de tout petit rien
amourdesmots
alimentation en islam
000H, LES BELLES PIECES DU MUSEE DE L'AUTOMOBILE DE MULHOUSE !
0ù partir en vacances ? Vécus à partager au fil des saisons
00000h, les Pokemon !
Créanat
** LA BLAGUE AU DOIGT **
Références et Astuces du Web
LE DISQUAIRE
mimicréaça
COACH YOUR LIFE!
le sud
Summertime
formule1
cinephoto
10
La nature......!!!!!
A MAIS,QU'EN PENSEZ VOUS ?
Maiky Tex®
Découvrez CORBEAU NIGAUD
Le blog de Sonia
Notre terre est une grosse poubelle ...
PV, contestation impossible...
Hits Karaoké
© AWANEKKINNAN. Djerba et la Tunisie ou Gao et le Mali! que choisiriez vous ?
poupées du passé
blog d' echantillons gratuits echantillon gratuit produits gratuits Objets publicitaires gratuits bons plans gratuits du net!
Juste Après
O=]==>LE CHEVALIER<==[=O
Le blog d'Evagirl
.
Mes autres blogs préférés
Raffa - le grand ménage
3 coups de ciseaux
A bas les bébés ! (second degré bien sûr)
demain à deux mains
Uni vert et couleurs
Les créas de Jenny
Esprit cabane
Made in Oursonie
Bab la bricoleuse
La tête dans les étoiles
Créer votre premier meuble en carton
La réserve d'Amélie
Virtuellement nous
Le fantome du 68
Peintre Figuratif
Fantastica
L'Univers de Kiki
CINEPHOTO
Illustrations d'Adrienne Segur
La couture des gros manches
Brèves et rêves ... Ec-Rires ...
L'Expat - Chroniques d'un Français en Chine
Tout sur Daniel Balavoine
Calendrier des bals folk par région
Peintures symboliques
L'Atelier de Peintre Figuratif
D'autres blogs sur monGenie
0N SE FAIT LA VIE PLUS BELLE -
Liberté Egalité Fraternité
READYTOPLAY
SOLIBLOG
ON VIT UNE EPOQUE FORMIDABLE !
Best Of
s:255:"s:246:"a:4:{s:7:".896924";s:35:"Mulhouse a mis ses habits de fête !";s:7:".753511";s:28:"Savoir lire les codes-barres";s:7:".333729";s:59:"Des solutions plus naturelles pour la toilette et le ménage";s:7:".619397";s:30:"Liens utiles sur les bals folk";}";";
Visites depuis

Le début du mois : 7924

Le mois dernier : 6717

L'ouverture du blog : 319951



** ** © Learnorama - conditions générales - développé par Learnorama - Contact